Boucle massif 3S

dimanche 10 avril. Je décide d’emmener mon compère, Yo « el colombiano »,  pour un tour sur le massif du pic des 3 Seigneurs. C’est bien retombé cette semaine et je pense que le massif doit bien avoir repris des couleurs blanches. Le beau temps est annoncé que dans ce coin donc nous arrivons à l’embranchement d’Arbu, où nous laissons la voiture à +/- 1440m et à 9h45. Le côté Girantès est chargé de gros nuages mais notre versant semble au soleil. Nous partons neige aux pieds et nous dirigeons vers le port de Lers,  1517m, et de là il faut monter tout droit dans la pente pour aller chercher la fameuse crête qui mène jusqu’au 3S. Le vent souffle, il fait vite froid, et nous avalons les +/450 m de D+ non sans mal! On prend enfin pieds sur la crête et la de là s’ouvre toute la vue sur les pics enneigés de la ligne que nous devons suivre et sur la combe blanche tout en bas. C’est assez corniché, on se dit que déjà juste le pic de Fontanette, serait une perf à la vue des conditions! On s’équipe, piolets crampons et on trace dans cette blanche immaculée, moi en tête, le Yo me suivant. En hiver cette crête ne ressemble à rien à son côté estival, facile et rapide.  On laisse une corniche splendide sur notre droite et nous gravissons le pic de Fontanette qui culmine à 2002m. C’est que du plaisir et l’adrénaline est là!!! cooooooooooooooooooooll! De ce sommet la vue s’ouvre mieux sur le reste à parcourir et je décide de poursuivre pour emmener mon pote au plus près du « Seigneur », 2199m. Succession de corniches, de passages en mixte, de neige collante ou gelée. On chemine bien, on se régale, c’est beau mais tantôt chaud tantôt glacial avec ces bourrasques de vent! Je sais que nous n’irons pas jusqu’au 3 S car  du sommet coté 2106, une petite désescalade s’impose et je n’ai pas la corde pour assurer mon partenaire. Cependant nous arrivons à ce point au pied du majestueux pic des 3 Seigneurs, qui comporte toujours sa superbe et immense corniche et nous nous posons sur les cailloux, pour manger, face à cette curiosité neigeuse éphémère. La vue est bouchée sur la chaine mais très claire sur la plaine. Nous sommes entre les deux et balayés par le vent donc nous ne nous attardons pas et revenons sur nos pas jusqu’au pic de Barrès, 2043m, puis je décide de repiquer sur Arbu, histoire de changer d’itinéraire. La neige est parfaite pour une descente « free-style » et arrivons au point 1883m sur la carte et il ne reste plus qu’à  viser le déversoir de l’étang à 1726m. C’est magique, il est tout blanc, on se pose quelques minutes car le brassage commence à faire son effet!!! Il ne reste plus que de récupérer le sentier qui nous ramènera, non sans fatigue, à la voiture.

P1000522P1000524P1000530P1000537P1000541

https://plus.google.com/photos/117003892032607431602/albums/6272234620705635169

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s